750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

songesculinaires.over-blog.com

La cuisine est pour moi un art de vivre...et tellement plus que cela... Le partage est un réel bonheur , un moment de convivialité, d'amitié , de rêve. Je suis une amoureuse de la nature et de la terre. J'aime sentir les odeurs, toucher, goûter. J'essaye de rester attentive au monde qui m'entoure. Je privilégie une alimentation de qualité si possible, en donnant la priorité aux produits frais et biologiques. Des recettes simples , gourmandes pour toutes les occasions et pour tous! Ce blog est l'occasion de s'écrire, de se voir, de tisser des liens. A cette occasion , je tiens à vous dire combien vos témoignages , vos commentaires me touchent et je vous en remercie vivement. Je rends hommage à mon mari qui oeuvre à mes côtés , qui m'aide à réaliser mes rêves. Prenez bien soin de vous et à très bientôt!

songesculinaires.over-blog.com

Rouget Safrané , nem de soubressade

Rouget Safrané , nem de soubressade

   En parcourant le livre "Le safran l'or de vos plats" j'ai vu cette recette et je m'en suis inspirée. Magnifique ouvrage de la "Maison Thiercelin , c'est une invitation à appréhender la quintessence du Safran au travers des cinq sens ; Les bruits des légendes, l'histoire fabuleuse du safran  puis l’œil qui assiste au passage du pistil frais à la magnifique épice , la main qui va s' assurer de la qualité , enfin le goût ponctue cette ballade sensorielle.

Des recettes sublimées , une vraie ballade gourmande,j e ne peux que vous conseiller de lire cet ouvrage.

Quand à la soubressade , c'est une spécialité de Majorque , je vous en parle après la recette,vous en trouverez dans les épiceries espagnols notamment!

Ingrédients pour 4 personne : 400 g de poireaux , 150 g d'oignons , 1 dose de safran" La belle Safranière". 4 rougets.

Nems de soubressade: 1 feuille de bricks , 400 g de soubressade , 80 g de poireaux , 1 jaune d’œuf , du safran.

Croûtons :50 g d'huile,  50 g de beurre, 1 tranche de pain de mie détaillée en dés, 1 gousse d'ail, 1 branche de thym , fleur de sel de Guérande , poivre de Sichuan.

 Faire suer les poireaux. Ajouter les oignons émincés , puis cuire doucement à couvert sans coloration.

Les nems : garnir avec la soubressade mélangés avec 80 g de poireaux et du safran. Fermer et coller avec du jaune d'oeuf.

Croûtons : chauffer l'huile, ajouter le beurre puis l'ail et le thym. Blondir les morceaux de pain et les saler à chaud. Puis les déposer sur du papier absorbant.

Déposer la garniture de poireaux sur le fond de l'assiette, puis les filets de rougets juste passés au four (position grill) pour les tiédit sans les cuire. Décorer avec du pistil de safran.

Très bonne dégustation!

 La vraie soubressade ,  prestigieuse ,  faite de façon traditionnelle, sans colorants ni additifs artificiels, est la soubressade de Majorque et de Minorque.

Pour l'élaborer, il faut broyer finement de la viande maigre et du lard de porc. Puis elle se masse avec du pimenton et du sel. Certaines familles ajoutent aussi d'autres épices. Le massage est nécessaire pour que la viande s'imprègne des arômes des épices. La masse obtenue sert à farcir des tripes naturelles du même porc. Elles se ferment et le nœud se couvre avec du pimentón. Elles sont pendues à température et humidité contrôlée pendant un temps qui peut durer entre une semaine et deux ans.

 La Soubressade de Majorque porte en évidence l’étiquette de sa dénomination , avec le sceau du conseil régulateur. La soubressade de porc noir est élaborée à partir de la viande de races autochtones , et notamment des morceaux nobles comme les filets,  les côtes , les jambons et palettes. Son élevage est extensif, et les porcs en liberté sont nourris d’avoine, légumineuses, figues, produits ou récoltés sur place. Fruits, blé, glands et tubercules sont prohibés, dans la mesure ou ils confèrent des caractéristiques organoleptiques impropres à l’obtention d’une soubressade de qualité (qualités affectant la consistance des graisses).
La soubressade est non seulement un régal pour le palais, c’est un aliment à haute valeur nutritive et énergétique. Composante essentielle du paysage gastronomique majorquin elle est consommée de façon simple comme une charcuterie, mais elle entre aussi dans la composition de nombreux plats locaux, elle est donc un élément représentatif de la diète méditerranéenne.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article